La Route de Birmanie – Chapitre 4

Résumé de la situation:

Les étrangers ne peuvent pénétrer au Myanmar que par l’aéroport international de Yangon. Il n’existe pas de frontière terrestre pour y entrer.  

Refusant ce qu’on me répète depuis des mois, je suis parti enquêter à toutes les frontières et j’ai appris qu’à Ruili en Chine, on peut entrer au Myanmar à la condition d’engager un passeur…

(Chine) Ruili, Mercredi 8 mars,

Hier, en rentrant à l’hôtel, j’ai demandé à pouvoir utiliser le téléphone de la réception et j’ai appelé l’agence birmane qui pourrait me faire passer la frontière imperméable. Une femme m’a répondu en anglais, a pris note du nom de mon hôtel. C’est une chance que j’ai su le prononcer. Elle m’y a donné rendez-vous pour me donner les renseignements. J’ai attendu plus d’une heure sur le trottoir devant l’entrée, regardant le flot des voitures aux plaques chinoises et birmanes aller et venir dans des nuages de poussière, elle n’est pas venue. J’ai rappelé, elle s’est excusée et m’a dit qu’elle aurait plus de temps demain.

Aujourd’hui, après une visite du marché très coloré, joyeux et animé, après avoir bu mon café birman et mangé des samosas, j’ai parcouru à pieds les huit kilomètres qui séparent la ville de Ruili à la ville frontière. Je ne crois pas que cette route soit faite pour les piétons. Exagérément large, elle semble attendre un flot de traffic qui n’existe pas ou plus.

La véritable ville frontière est au-delà de la rivière. Comme si les chinois avaient volés un bout de terrain à la Birmanie pour en faire une ville-zone spéciale. D’énormes casinos se voient de très loin. Et encore des rues exagérément large. Pourtant, la plupart des échoppes sont fermées ou simplement vides. La ville-zone-spéciale a la réputation d’être un Sodome et Gomorre. Mais cela ressemble à Sodome et Gomorre après le passage d’intégristes de la bonne morale. Il faudrait voir tout ça de nuit, mais je doute que les emplacements vides s’aménagent la nuit. Il semble que la tempête puritaine ait changé la vie trépidente en statue de pierre. Ou alors, il s’est passé quelque chose… (je vous en parlerai dans un prochain post parce que je connais la réponse).

Les rues sont monotones, poussiéreuses, droites et fantomatiques. Je n’arrive pas à me rendre compte dans quelle direction est le poste frontière. J’entre me renseigner dans un hotel (rare établissement ouvert). Je montre la carte de visite de l’agence. Le portier, très sympathiquement, compose le numéro de téléphone, discute quelques instants et me prie de m’assoire en m’offrant un verre de thé. On va venir… 

Une demi heure s’écoule. Un jeune homme souriant, vêtu du longgi birman, apparaît en me saluant. Il s’assied, et me demande quand je désire passer. Je comprends que les formalités sont simples. Nous convenons pour après-demain. Il prend le papier spécial que j’ai reçu au consulat à Kunming, ainsi que mon passeport pour en faire une photocopie. Je monte sur son scooter electrique. Le moteur silencieux nous propulse au poste frontière où nous aurons rendez-vous dans deux jours, à 8h30, heure birmane – donc à 10h, heure chinoise. Je monte la garde devant son scooter pendant qu’il s’en va en Birmanie faire la photocopie de mon passeport.

Ruili, 08/03/2006

Photo: au-delà de cette porte-frontière se trouve la ville de Muuse, Union of Myanmar, (08/03/2006). J’attends mon passeur qui est allé photocopier mon passeport en Birmanie, je suis toujours du côté chinois.

J’avais un doute sur ce passage. Le prix me semblait élevé, on m’avait annoncé 2000 ¥uans, mais il n’est plus que de 1400 ¥uans.

Je suis maintenant très proche de cette Birmanie, de ce voyage longtemps rêvé. Mon passeur aurait pu tout organiser pour demain matin, mais j’ai préféré m’offrir une dernière journée en Chine. Demain, j’irai me balader à pieds dans la région de Ruili. J’ai envie de visiter les villages alentours et encore passer du temps à observer la vie depuis le Tea Shop aux samosas.

(à suivre…)

Catégories Myanmar - BirmanieÉtiquettes ,,,,,,,

3 réflexions sur « La Route de Birmanie – Chapitre 4 »

  1. wow… tu es un grand aventurier surtout quand je lis que tu as donne ton passeport a un etranger… ouf !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close