Chams en exile

HISTOIRE DU CHAMPA – partie 3 : suite à la destruction du Royaume du Champa et de sa capitale Vijaya par le Day-Viêt en 1471, le Cambodge voit l’arrivée d’un exode massif de population, rescapés d’un massacre qui aurait fait 40’000 à 60’000 morts.

Kampong Chhnang, 30/12/2017

L’exode Cham vers le Cambodge

La défaite considérable du Champa face au Dai-viet se retrouve dans les archives royales khmer de 1471. Des milliers de Cham ont demandé l’asile au Cambodge, le voisin limitrophe mais aussi le pays le plus proche culturellement.

« Hommes du peuple et princes de la famille royale, mais aussi des membres des ethnies peuplant le Champa, qui vivaient sur les hauts plateaux, furent contraints de quitter leur terre ancestrale et de venir se réfugier dans le royaume khmer ». (Mak Phoeun, La communauté cam au Cambodge du XVe au XIXe siècle)

Cette première vague de réfugiés sera suivie par d’autres. Les Vietnamiens avancent vers le sud et rien ne semble pouvoir les arrêter.

Le roi Khmer permet aux refugiés Cham de s’installer au Cambodge. Les Cham, anciens habitants de la côte maritime, pêcheurs dans l’âme, s’installent le long du fleuve Mékong, ils fondent notamment la ville de Kampong Cham (litt. « le port Cham »), d’autres vont s’installer sur les bords du Grand Lac (le Tonlé Sap). Quand aux membres des ethnies des hauts plateaux, ils traversent simplement la montagne et s’installent sur le versant khmer.

Kampong Chhnang, 30/12/2017

Un islam adapté

Au Cambodge, parmi les étrangers: les Cham et les Malais se trouvent de nombreux points communs au niveau de la langue et de la culture. Ces deux communautés d’exilés finissent par se confondre totalement. Ils adoptent définitivement l’islam comme religion et se différencient sur ce point du peuple khmer. Les Khmer ont eux aussi abandonné l’hindouisme et pratiquent désormais le bouddhisme theravada (sur l’influence des voisins Thaï)

L’islamisation des Cham est en réalité une adaptation, un ajout à leur patrimoine culturel. Allah est ajouté au sommet d’un panthéon de divinités déjà bien fourni. Les obligations de l’islam sont minimales. Ils laissent les prières journalières et le jeûne du ramadan au soin de l’imam seul. La circoncision est remplacée par un geste symbolique et ils évitent le pèlerinage, prétendant que leur présence à la Mecque désacraliserait le lieu.

Pursat, 01/01/2018

XXIème siècle

Lors de mon dernier voyage au Cambodge (décembre 2017), je me suis étonné de voir plus de musulmans que par le passé. J’ai voulu en savoir plus.

Voyageur et observateur depuis quinze ans dans la région Sud-Est asiatique, je peux témoigner d’une lente transformation des Cham en terme d’habillement. Le voile est de plus en plus présent chez les femmes et la couleur laisse la place à un noir rigide qui recouvre toutes les parties du corps, alors que les hommes portent la djellaba blanche que l’on ne voyait pas autrefois. Des mosquées toutes neuves sont construites jusque dans les villages reculés, utilisant un style architectural nouveau : les humbles maisons en bois qui servaient à la communauté de lieu de prière sont remplacées par des palais de style arabe.

Aujourd’hui, dans les statistiques du Cambodge on note une diminution constante du nombre de Cham. Pourtant les Cham ne disparaissent pas, ils changent progressivement de catégorie dans la classification officielle du Royaume.

Depuis 15-20 ans, les mouvements islamistes qui se sont développés en Asie occidentale se sont rependus en Asie orientale. L’objectif de ces missionnaires venus du Moyen-Orient est de convaincre les croyants de l’Asie du Sud-Est d’adopter un plus grand rigorisme religieux, de respecter la doctrine d’un islam orthodoxe sunnite. Ils veulent que les populations ne revendiquent plus une appartenance à une ethnie mais à une religion avant tout. Une nouvelle fois, la religion est prise en otage par la politique.

Kampong Chhnang, 30/12/2017
jeunes filles Cham sur le Tonlé Sap en 2017

Non, il n’y a pas plus de musulmans aujourd’hui. Les Cham sont musulmans depuis le XIIIème siècle et, on l’a vu dans ce texte, ils sont un peuple autochtone (la migration du Champa au Cambodge du XVème sicle ne représente une distance de quelques centaines de kilomètres). C’est une transformation interne.

Espérons que le « dynamisme » actuel de l’islam, que l’on retrouve à l’identique en Malaisie, en Indonésie et ailleurs n’efface pas l’histoire du Champa. Espérons que ce peuple, dont le Royaume a été rayé de la carte, se souviendra encore longtemps de qui il est. (voir rubrique « pour aller plus loin » plus bas)

toutes les photos ©fredalix, Vietnam et Cambodge, 2004, 2009, 2017, 2018

textes précédents sur le même sujet:

1 – Le Royaume de Champa

2 – La guerre fratricide entre le Cambodge et le Champa


Bibliographie :

Lafont Pierre-Bernard, Le Campa, géographie, population, histoire, Editions les Indes Savantes, 2007

Actes du séminaire sur le Campa, organisé à l’université de Copenhague le 23 mai 1987, La communauté cap au Cambodge du XVe au XIXe siècle par Mae Phoeun, CNRS

Maspeo Georges, Le Royaume de Champa, Librairie nationale d’art et d’histoire, Paris, 1928


pour aller plus loin : 

En même temps que la transformation d’un islam pacifique et ouvert en un communautarisme étroit d’esprit, on observe des moines bouddhistes qui cherchent eux aussi à transformer leur religion de paix en un instrument de haine. On entend des appels à brûler les mosquées, des discours racistes violents. Je vous conseille l’article :

Le Petit Journal, « La montée de la rhétorique bouddhiste violente défie les idées reçues », 13/03/2018

Publicités
Catégories Uncategorized

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close