Une histoire myanmardaise

« Le bonheur se trouve dans une vie harmonieusement disciplinée » (devise officielle du Myanmar)

Tachilek, janvier 2006

(Myanmar) Tachilek, le 17 octobre 2009

La militaire préposée aux permis spéciaux me fait asseoir devant son bureau en bois. Elle s’occupe du cas d’un autre étranger assis sur la chaise en plastique à côté de moi. 

-Vous être hollandais ou néerlandais ? qu’elle lui demande.

– Je viens d’une région qui s’appelle la Hollande, mon pays c’est Netherlands (les Pays-Bas) et ma nationalité c’est dutch (néerlandais).

Voilà un sujet qui m’intéresse. J’ose interrompre et poser une question à la militaire:

-Et vous ? Vous êtes myanmardaise ou birmane ?

Un petit sourire aux lèvres, elle me répond immédiatement :

-Mon pays est l’Union du Myanmar. Dans le pays vivent 8 nationalités différentes: les Shans, les Kachins, les Chins, les Arakhannais, les Kaiyahs, les Mons, les Karens et les Birmans. Chaque nationalité habite dans un Etat. Ici, on est dans l’Etat Shan de l’Union.

-Et vous, vous êtes shan comme les gens d’ici ?

-Non, je suis née à Yangon et je suis birmane. L’armée m’a envoyée travailler ici.

Courageux mais pas téméraire, je ne lui demande pas pourquoi elle ne cite pas les nationalités de l’Union qui ne possèdent pas un Etat à eux comme les Nagas, les Lisus, les Was et bien d’autres.

J’ai obtenu un permis de séjour spécial pour voyager dans ce recoin du Pays Shan. J’ai l’autorisation d’aller à Chiang Tung (Kengtung) en bus. Je dois laisser mon passeport à la frontière, le permis obtenu me servira de papier d’identité.

Le Néerlandais visite le Myanmar depuis un mois, il est venu demander une extension de visa. Demain matin, il prendra un taxi privé pour se rendre à Chiang Tung (Kengtung) et demain soir on va manger ensemble, mais à ce moment là, on ne le sait pas encore. C’est une autre histoire.

Keng Tung, 18/10/2009
(Kengtung, 18 octobre 2009)

J’ai pris cette photo assis sur un tabouret en plastique bleu, juste avant le coucher du soleil. Je buvais une bière chinoise. Autour de moi, des groupes de jeunes shans buvaient aussi des bières en rigolant. C’est une très calme fin de journée dans une paisible petite ville.

 

1 réflexion sur « Une histoire myanmardaise »

  1. je recommence a lire tes histoires qui sont interessantes… meme si ca fait 10 ans de cela. C’est bien raconté..

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close